Le mémorial des victimes du nazisme

La maquette

La maquette

Monument à la mémoire
des habitants d’Oberursel victimes du nazisme

L’idée

donner aux victimes un visage et un nom, les sortir de l’anonymat : voilà le sens d’un monument érigé à la mémoire des habitants d’Oberursel, victimes de la persécution par les nazis. L’impulsion en a été donnée par Ernst Röder, le fils d’une habitante d’Oberursel assassinée à Auschwitz. Il aspirait à trouver dans sa ville natale un endroit dédié au souvenir de sa mère.

Ernst Röder

Ernst Röder ( décédé en septembre 2007 ), dont la maman a été assassinée à Auschwitz, photo prise en mai 2006 à la présentation officielle de la maquette du monument au foyer de la mairie d’Oberursel. Crédits photo : Eberhard Laeuen

Die Eltern von Ernst Röder

Les parents d’Ernst Röder devant leur maison de la Siemensstrasse à Oberursel. Crédits photo : Eberhard Laeuen

Le concours

L’association « Nie wieder 1933 » ( Plus jamais 1933 ), union d’organisations et de partis politiques d’Oberursel gagnés à cette cause et fondée en 1981 a pris l’initiative d’organiser un concours ouvert à tout public pour ériger un monument du souvenir et de l’exhortation. L’emplacement choisi est la place à côté de l’église Hospitalkirche dans la vieille ville.

L'emplacement du mémorial

L’emplacement du mémorial.

Des 50 envois, un jury a choisi le projet de Juliane NIKOLAI, lycéenne au lycée d’Oberursel. Le maître tailleur de pierres, Christine Jasmin NIEDERNDORFER a transposé l’esquisse choisie en une maquette.

Juliane NIKOLAI et Christine J. NIEDERNDORFER

En février 2006, Juliane NIKOLAI ( à gauche ) et Christine J. NIEDERNDORFER ( à droite ) présentent à l’association « Nie wieder 1933 » le modèle de la plaque de verre. Crédits photo : Inge Laeuen

Le monument

Les deux groupes de personnes sont séparés par une plaque de verre transparente qui émerge verticalement du milieu d’un bloc de pierre (pierre du jurassique bavarois ). Ils se font face et représentent d’un côté la majorité de la population, de l’autre côté les persécutés. Sur cette plaque de verre sont inscrits les noms des victimes d’Oberursel avec leurs dates de naissance et lieux et dates de décès ( si elles sont connues ).
Le spectateur est invité à contourner le monument et à se placer dans les deux positions ( victimes ou oppresseurs )

Un projet de citoyens

La réalisation de ce projet repose essentiellement sur l’initiative privée de citoyens engagés. Monsieur le Maire, Hans Georg BRUM a dit à la pose de la deuxième figure : « Il s’agit d’une initiative de citoyens. Ils en ont eu l’idée et ont donné l’impulsion financière pour réaliser ce monument. » .

Le financement

Jusqu’à la réalisation complète du monument avec en tout 10 figures et la pose de la plaque en verre avec les noms des victimes, il y a encore un long chemin à parcourir.

L’association « Nie wieder 1933 » s’efforce d’organiser des manifestions de toutes sortes pour recevoir des dons pour ériger le monument et compte sur le soutien de sponsors privés. Il a été décidé de réaliser le projet par étapes.

Une association d’utilité publique « Initiative Opferdenkmal e. V. » ( « Initiative Monument pour les victimes » ) s’est constituée.

Le commencement

Au milieu de l’année 2007, on a passé commande de la 1ère phase de la construction.

Le 10 décembre 2007, a eu lieu l’inauguration de la 1ère partie du monument, bloc central et premier personnage avec une cérémonie à l’église Hospitalkirche.

le bloc central et  la première figure

Déc. 2007 la première pose du monument avec le bloc central et une figure. Crédits photo : Inge Laeuen

Pose de la deuxième figure

Pose de la deuxième figure, don du groupement Oberurseler Wohnungsbaugenossenschaft. Crédits photo : Eberhard Laeuen

En mars 2009, pose du 2ème personnage grâce à un don substantiel.

Initiative Opferdenkmal e. V.

L’association « Initiative Opferdenkmal e. V. », a pour but selon ses statuts : « … faire construire dans la ville d’Oberursel, par ses propres deniers un monument pour les habitants d’Oberursel qui ont perdu la vie à cause des mesures de persécutions des nazis. » Elle s’est fixé comme tâche de se documenter sur l’environnement politique et le destin des victimes.

Appel aux dons

L’association poursuit exclusivement le but d’effectuer des réalisations d’utilité publique. Les dons pour l’association sont déductibles des impôts.

Elle demande de soutenir le projet, en recevant des dons au compte bancaire suivant :

Initiative Opferdenkmal e. V.

Raiffeisenbank Oberursel eG,

Kto-Nr. 69230,

BLZ: 50061741

IBAN: DE 93500617410000069230

BIC: GENODE51OBU

Pour plus d’informations sur le monument, l’association « Nie wieder 1933 » et la société « Initiative Opferdenkmal e. V. » trouvez-le sur :
www.opferdenkmal-oberursel.org

Contacts: Initiative Opferdenkmal, Postfach 1140, 61401 Oberursel

Teile diesen Beitrag
Dieser Beitrag wurde unter Denkmal abgelegt und mit verschlagwortet. Setze ein Lesezeichen auf den Permalink.